Comment décoller son aile en kitesurf ?

Une des étapes capitales pour pratiquer le kitesurf, c’est naturellement l’envol. Et cela ne s’improvise pas. Il est donc indispensable de savoir comment procéder pour prendre son envol et profiter au mieux de sa séance de kite. Nous allons à présent vous initier aux pratiques les plus courantes pour décoller votre aile de kitesurf et vous permettre de vous envoler dans les meilleures conditions.

Quelques petites choses à savoir avant de prendre son envol

Une école à Hyères pour un stage de Kitesurf réussiAvant même de passer aux étapes incontournables pour décoller, il y a certaines informations que vous devez impérativement prendre en compte.

Pratiquer le kitesurf, cela se fait le plus souvent au départ de la plage. Mais cette zone est bien souvent occupée par d’autres personnes. Il est donc indispensable de faire attention aux autres, lors du décollage pour éviter les accidents.

Ne vous placez pas n’importe où pour décoller. Il est important de positionner son board au bord de l’eau. Ainsi, vous avez un accès direct au plan d’eau et pouvez mieux maitriser votre kite.

Ne pas hésiter à se faire aider est important. Il existe deux moments à privilégier pour décoller : 9h et 15 h. Cette opération doit être faite en bord de fenêtre pour encore plus de facilité.

Décoller avec un moniteur de kitesurf

À deux, c’est toujours plus facile, et la pratique du kitesurf ne déroge pas à l’adage. Avec l’aide d’un moniteur lors de votre cours particulier de Kitesurf, vous allez pouvoir décoller plus facilement. Celui-ci va vous présenter votre aile côté intérieur (ou intrado). Il devra également vérifier que les deux oreilles soient orientées verticalement (par rapport au sol). Il devra encore veiller au fait que les lignes, entre votre aile et vous, soient bien perpendiculaires à la direction du vent. L’aile sera ainsi en bord de fenêtre.

Dernière petite vérification : assurez-vous que les lignes sont bien tendues. Profitez-en pour jeter un œil aux connexions (avec le leash entre autres) et la clarté des lignes.

Il est alors temps de passer à la mise sous tension. Lors de toute cette opération, les lignes doivent impérativement rester bien tendues. Gardez un œil sur le spi.

Il est temps de vous déplacer vers le vent. Lorsque le spi commence à gonfler, cela signifie que l’aile commence à entrer dans sa fenêtre de vol.

Poursuivez votre avancée dans le vent durant quelques centimètres. Simultanément, tirez sur la main arrière. N’oubliez pas de signaler à votre assistant qu’il est temps de lâcher l’aile. Celui-ci ne devra pas jeter l’aile en l’air et ne pas se déplacer. Restez réactif et conservez votre main avant prête à intervenir en cas de danger.

Si vous sentez l’aile se décrocher à cause d’un vent irrégulier, par exemple, vous devrez vous déplacer dans le vent sans attendre. Cela vous permettra de retendre vos lignes. Si vous n’avez pas réagi à temps, déclenchez le système de sécurité pour larguer votre aile et éviter les accidents.

S’envoler seul en kitesurf

Saut en KitefoilIl n’est pas toujours simple de trouver un moniteur, et vous serez un jour confronté au fait de devoir décoller seul. Même si cela reste un moyen peu sûr de prendre son envol, non recommandé par la Fédération Française de Vol Libre, mieux vaut connaître une technique pour décoller seul.

La première technique consiste à créer un point d’ancrage en utilisant un kite hook. Cet accessoire permet de décoller de façon autonome en créant un point fixe sur la plage. Pour l’utiliser, il suffit de creuser un trou et d’y déposer le kite hook avant de le recouvrir. Veillez à ce que le mousqueton ressorte bien. C’est grâce à lui que vous pourrez attacher votre chicken loop et aussi placer votre aile en bord de fenêtre d’envol facilement et perpendiculairement au vent.

C’est un accessoire très pratique, mais il faut toutefois penser que vous devrez atterrir là où vous avez décollé pour le récupérer une fois votre séance terminée.

On peut aussi utiliser une longe ou un leash d’aile secondaire pour décoller seul. C’est une solution recommandée si vous ne souhaitez pas atterrir sur le lieu d’où vous avez décollé. Avoir avec soi un bout de corde muni d’un mousqueton est toujours utile. Cela permet de fixer sa planche n’importe où et n’importe quand, de tracter un autre rider en difficulté et permet aussi de décoller sans avoir besoin d’une autre personne. Il suffit d’arrimer sa corde à un point d’ancrage sur la plage puis de procéder à l’envol comme avec un kite hook.

Dernière solution pour décoller seul : utiliser la fenêtre de vol. Si vous maitrisez bien cette notion, vous pouvez décoller seul. Un bon placement vous offre la possibilité de basculer et décoller votre aile. Cette technique demande néanmoins d’avoir de la place pour dérouler ses lignes en totalité.

Venez découvrir nos cours de perfectionnement au kitesurf sur la baie de l’Almanarre pour apprendre à devenir autonome avec son kite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact us

Give us a call or fill in the form below and we'll contact you. We endeavor to answer all inquiries within 24 hours on business days.