Comment choisir son aile de kitesurf ?

Contrairement aux apparences, le kitesurf est un sport accessible qui s’apprend assez rapidement sans avoir besoin d’une condition physique exceptionnelle. Cependant, certaines choses sont à savoir avant de débuter cette discipline. Tout d’abord, de quels équipements a-t-on besoin ?

Un matériel de kitesurf se compose d’une planche, d’une voile appelée aile et de cordes, appelées lignes, qui sont fixées à une barre la reliant à l’aile. Tout ceci permettant au surfeur de glisser sur l’eau grâce à la force du vent.

Dans cet article, nous allons nous intéresser à l’aile du kitesurf.

De quoi est composée une aile de kitesurf

Voile Duotone 10NEOLe tissu est très fin, mais solide, à l’image d’un parachute. L’aile ne comprend aucun élément rigide, pour à la fois optimiser son poids, et garantir la sécurité de l’utilisateur. Seuls des boudins gonflables situés à l’avant et à l’arrière permettent de rigidifier l’ensemble.

Les différentes ailes de kitesurf

Il existe un grand choix d’ailes sur le marché. Les marques spécialisées ont une gamme d’environ cinq modèles différents. L’idéal serait d’acheter deux ailes ou plus pour naviguer dans toutes les conditions, mais pour un kitesurfeur qui débute, une aile suffit pour s’entraîner sur une mer plate par vent léger.

Même lorsqu’on pratique ce sport depuis longtemps, le choix d’une aile bien adaptée est toujours délicat. Chaque modèle correspond à une pratique différente et possède des caractéristiques techniques propres à tel ou tel programme de navigation : freestyle, vague, surf, vitesse… Les marques proposent souvent à la fois des ailes très performantes pour une discipline en particulier, et des ailes polyvalentes.

On distingue deux grandes catégories d’ailes : les ailes spécifiques (en C, de vagues, mono-lattes) et les hybrides. Les ailes en C sont très recherchées par les adeptes du freestyle. Les ailes de vagues sont dédiées à la pratique du surf. Les mono-lattes sont hyper légères. Quant aux hybrides, elles représentent la majorité du marché mondial.

La surface d’une aile de kitesurf varie de 5 à 17 m² environ.

Tarifs Location Matériel KitesurfComment choisir son aile

L’investissement est assez conséquent et il vaut mieux ne pas se tromper. Le plus important est que l’aile soit adaptée à son niveau et à son gabarit. Lors de l’apprentissage de ce sport (il est fortement conseillé de faire un, voire plusieurs stages !), les moniteurs auront attribué à chaque participant le matériel adéquat. Il est préférable d’utiliser, au début, la même aile que durant la formation. Cela permettra de se sentir de suite plus à l’aise.

Pour progresser sans se décourager, il ne faut pas surestimer son niveau et vouloir aller trop vite. Le débutant choisira une aile hybride, c’est-à-dire polyvalente. C’est d’ailleurs la plus utilisée en règle générale, car elle est plus facile à dompter et plus stable. Une bonne aile de débutant a une vitesse de déplacement modérée. Une aile trop rapide va provoquer des chutes à la moindre erreur de barre. Les ailes en C s’adressent aux kitesurfeurs les plus expérimentés.

Un des autres facteurs déterminants est également le poids du pratiquant. Plus la personne est légère, plus petite sera l’aile. Par exemple, un surfeur de 60 kg choisira une aile en C de 10 m² ou une aile hybride de 9 m². Un surfeur de 80 kg quant à lui prendra une aile en C de 14 m² ou une hybride de 12 m².

Enfin, le choix de l’aile s’affinera avec la question des conditions météorologiques. En effet, on pratique le kitesurf différemment selon l’endroit où on se trouve. La force et le type de vent : vent faible, constant, prévisible, rafales… sont à prendre en compte. Un vent de force 3 à 4, soufflant de façon régulière, dans la même direction, est idéal. Pour un surfeur ayant un poids moyen (75 kg), l’été, par vent faible, une aile de 12 m² sera préférable. En demi-saison, il pourra opter pour une de 9 m² et, en hiver, pour une aile de 7 m².

À noter aussi qu’il vaut mieux acheter son aile et sa barre de la même marque. Le matériel n’est pas toujours compatible selon les fabricants.

Attention à ne pas voir uniquement le côté financier quand on investit dans une aile. Même si le prix est élevé, il faut choisir une aile de marque réputée, adaptée à son niveau, à son poids et à son type de pratique pour éviter de se décourager trop vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact us

Give us a call or fill in the form below and we'll contact you. We endeavor to answer all inquiries within 24 hours on business days.
[contact-form-7 id="5208"]