Quelques conseils pour l’entretient de votre matériel de Kitesurf

Nous y voilà ! Vous avez pris des cours de kitesurf (chez nous peut-être ?), vous avez progressé jusqu’à louer en pleine autonomie, et maintenant, vous avez acquis votre matériel, votre aile votre planche, votre combinaison !

C’est un réel investissement, mais c’est aussi une bonne attitude à adopter que de prendre soin de votre matériel pour votre sécurité. Checker votre voile, les cordages, contrôler la planche, cela ne doit jamais être superflu et inutile à vos yeux. Alors avant que votre voile finisse en boule dans un sac au fond de votre garage, prenez les bonnes habitudes !

Entretien et points de contrôle de l’aile, spi et coutures

Rincer sa voile

Si vous débutez dans le monde du kitesurf, vous allez devoir affronter de grands et longs discours sur le rinçage de la voile ! Car il y a deux écoles, et elles ont toutes les deux raisons partiellement. Rincer à l’eau claire, ou pas ?

On ne va pas reprendre tous les arguments, car les commentaires vont se multiplier. Rincer sa voile à l’eau douce de ville systématiquement n’est pas une bonne idée, car cette eau contient des produits qui ne font du bien ni à la toile ni aux coutures. Ne pas rincer sa voile et laisser le sel se déposer protège de la moisissure, mais abrase peu à peu le tissu et les coutures.

Le top, c’est de prendre le temps de la faire sécher au vent, et de s’étendre sur le sable à contempler la mer, en attendant qu’elle sèche. Et vous pouvez la rincer une fois sur 10, histoire d’enlever les cristaux de sel qui se sont accumulés, et en profiter pour faire un contrôle pointu.

Il existe des shampoings spéciaux pour votre aile. Et pensez à une balayette toute douce pour débarrasser tous les interstices et les coutures du sel.

Prenez le temps de bien la plier, ou de la replier dans un endroit propre et sec si vous ne comptez pas faire une session de sitôt !

Quant au gonflage, on vous conseille de prendre 20 minutes entre le gonflage et votre mise à l’eau, histoire d’être sûr que la pression est stable, mais on compte évidemment sur votre bon sens pour y avoir pensé avant !

Vérifier les coutures

Votre aile est un patchwork de panneaux de toile. Ils sont collés entre eux, mais ce collage est renforcé par des coutures, ce qui occasionne des trous dans la voile.

Il faut donc contrôler le fil, qui est de base très résistant, mais également la grandeur des trous, paramètre qui vous indiquera l’usure de la voile. Des trous trop visibles sont un signe de vieillesse du spi qui doit être pris au sérieux. Donc, profitez d’une belle journée de soleil, que ce soit sur la plage ou dans votre jardin, gonflez votre aile et mettez-la à contre-jour. Et faites le tour de toutes les coutures. Si certaines sont à revoir, prenez un feutre ou des étiquettes, le voilier qui va réparer votre spi vous en sera reconnaissant !

La barre et les lignes : entretien et réglages

Les lignes s’emmêlent, font des nœuds, s’effilochent. Vous allez prendre du temps pour les contrôler que ce soit leur état d’usure, mais également l’étalonnage, c’est-à-dire qu’elles soient toutes de la même longueur. Ce n’est pas si long à faire, et c’est indispensable pour naviguer mieux, et en toute sécurité.

Trouvez un point fixe, amarrez vos lignes, toutes les 4 ensemble, et pincez chaque ligne et faites-la filer entre vos doigts. Chaque nœud, chaque section effilochée doit être inspecté. Changez une ligne trop abîmée, n’hésitez jamais, et n’attendez jamais trop longtemps.

Prenez votre barre, fixez les lignes arrière et avant, et contrôlez l’étalonnage. Il existe des tutos pour régler l’ensemble, et nous serons toujours à votre service pour vous donner de bons conseils !

La planche et la combinaison : ne les négligez pas !

Le rinçage de la planche et de la combinaison sont indispensables après chaque session. Ne négligez pas le rinçage de votre combinaison, et son séchage (pas au sèche-linge !) à l’air libre, jusqu’au séchage complet ! Elle restera souple, étanche, douce à enfiler.

Quant à la planche, rincez-la et stockez-la dans son sac, et n’oubliez pas qu’elle n’est ni incassable, ni éternelle.

Que ce soit dans nos locaux, ou sur les sites de DUOTONE ou de ION, de bons conseils vous seront toujours offerts avec plaisir pour continuer à naviguer en toute sécurité !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact us

Give us a call or fill in the form below and we'll contact you. We endeavor to answer all inquiries within 24 hours on business days.
[contact-form-7 id="5208"]