Les grosses idées reçues du Kitesurf

Il nous est tous arrivé lors d’une longue promenade sur la plage, que ce soit à Hyères, à l’Almanarre, ou en Bretagne à la Torche, de rester ébahis en regardant l’évolution des kitesurfers, et peut-être rêver d’être l’un des leurs.

Mais les freins sont nombreux ! Combien de personnes n’osent pas pour de fausses raisons ? Un nombre irraisonnable.

Chez KGG (école de Kitesurf à Hyères), nous avons eu envie d’aller chercher les fausses idées, les idées reçues qui n’ont aucun fondement et de les décrypter. Pas pour attirer le client, non ! Mais juste parce que faire du kitesurf est une activité si jouissive que nous en avons fait notre métier. Et on souhaite à tout le monde d’essayer au moins une fois dans sa vie de ressentir cette liberté.

Dépose en-mer-KitesurfJe n’ai pas le physique pour faire du kitesurf !

L’Almanarre : un spot de kitesurf hyèresAttaquons avec l’idée toute faite que les personnes nous avancent le plus fréquemment.

Vous êtes capable de tenir un cerf-volant ? Et bien, dites-vous que les fabricants de matériel de kitesurf, comme DUOTONE ou ION, proposent du matériel pour tous les niveaux. Et nous avons choisi ces marques, car elles ont une gamme incroyable, et nous pourrons adapter le matériel à votre puissance, votre endurance.

De votre forme physique dépendront le choix du matériel et le choix de la séance : petite brise, pas de vague pour les débutants, ou ceux qui veulent y aller doucement.

C’est un sport qui demande de la coordination, et ça s’apprend dans la douceur !

C’est dangereux d’aller en mer, je n’y connais rien !

C’est vrai que certains sites sont impressionnants, les vagues déferlent, le courant peut être important, et les panneaux à l’entrée de la plage découragent déjà les nageurs.

Mais ce n’est pas le cas partout et puis du bon sens, tout le monde est capable d’en avoir ! Un vent qui vient de la mer, tout le monde peut comprendre que c’est bien plus raisonnable qu’un vent qui vous entrainera vers le large…

Des spots faciles, rassurants et idéaux pour les débutants, ça existe, et généralement les écoles de kitesurfs s’y installent. C’est le but de mettre en confiance les débutants, non ?

Mais il semble y avoir tellement de paramètres à retenir que cela peut vite paraître insurmontable. Prendre quelques heures de cours particulier de Kitesurf n’est donc pas un luxe, histoire de rester focus sur les priorités et de se défaire de ses pseudos freins !

Le matériel coûte super cher, c’est un sacré investissement !

C’est sûr, acheter une aile et une planche de kitesurf c’est un petit budget. Bon, commençons par le commencement : il y a les anniversaires et Noël, ça peut aider !

Sans blaguer, investir de suite n’est absolument pas obligatoire. Si vous prenez quelques cours, vous aurez le matériel fourni, et c’est bien mieux. Pas de réparation, pas de transport.

Une fois que vous vous sentez l’envie d’aller faire une session en solo, pensez à la location. Peu de contraintes, de bons tarifs et du matériel adapté aux conditions, sur les bons conseils du loueur, c’est bien agréable.

Enfin, arrive le moment où l’on veut posséder son matos, pouvoir aller voler quand bon nous semble.

Plein de sites proposent du matériel de Kitesurf d’occasion, et vous pouvez y faire de bonnes affaires. Pensez également aux écoles de Kitesurf, comme nous par exemple, qui organisent des déstockages de fin de saison. Les écoles doivent faire tourner le matériel, car il y a toujours des innovations, ou de nouveaux modèles dans la marque qui travaille avec l’école. Donc le déstockage ne veut pas dire mauvais matos, juste besoin de turn-over…

Nous allons finir par cette idée qui trône au-dessus de toutes les autres : le kitesurf, ce n’est pas pour moi !

Stage Kitesurf Week-endSans avancer aucune raison tangible, moult personnes se tiennent à l’écart des sports de glisse dont le kitesurf, car ils n’en ont jamais fait, personne dans leur famille ou dans leur entourage ne pratique ce genre de sport, et qu’ils ne se sentiraient pas à leur place en combinaison sur la plage avec une aile dans la main…

Pourtant, les écoles pullulent, les spots où une entente cordiale entre les experts et les débutants sont la grande majorité.

Il faut se lancer, et se donner le droit d’essayer au moins une fois… Ne restez pas sur la plage ! Quels que soient votre corps, vos muscles, votre âge, votre origine, votre sexe, vous pouvez venir en toute confiance et vous offrir quelques heures de cours : les moniteurs adapteront le matériel, leur enseignement, et choisiront le spot adéquat pour vous donner un max de plaisir et justement, démonter avec vous toutes ces idées reçues !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contact us

Give us a call or fill in the form below and we'll contact you. We endeavor to answer all inquiries within 24 hours on business days.
[contact-form-7 id="5208"]